La psycho généalogie

Posté Par le Juin 23, 2015 dans Uncategorized | Aucun commentaire

Et si une problématique personnelle faisait écho à une mémoire plus profonde, souvent nichée dans l’inconscient familial ?

Il en est souvent ainsi surtout si elle a la fâcheuse tendance à se répéter. En effet nous héritons tous des qualités et mais aussi des manques et souffrances de nos ancêtres. Et il nous incombe de mettre la lumière nécessaire dans cette zone d’ombre qui retentit en nous afin de stopper la programmation et les transmissions invalidantes aux générations futures et pour redevenir auteur de sa vie.

L’éclairage trans-générationnel tel que je le pratique prends en compte les différents aspects suivants:

  • Inconscient familial et Projet de «nai-sens»
  • Transmissions: Nom, prénom, place Croyances, professions, secrets et non dits
  • Mécanismes: Couple, syndrome anniversaire, fidélités familiales et réparations, syndrome du gisant
  • Restitution symbolique et réparation des liens
  • Écho sur la problématique personnelle

 

L’Atelier de Psychogénéalogie

OBJECTIF

  • Identifier et dénouer les transmissions familiales invalidantes, en lien avec une problématique personnelle.
  • Se libérer de répétitions de scenarii, incapacités à être et vivre pleinement sa place, son couple, son travail.
  • Prendre sa place et (re)prendre sa liberté d’être. Pour retrouver son autonomie et libre arbitre face à la maladie, dans sa vie familiale, conjugale et au travail.

 

CONTENU

  • Analyser de la problématique personnelle et lien avec sa famille d’origine.
    Identifier les transmissions invalidantes
  • Se libérer de ses entraves et renouer avec l’énergie de vie.
  • Ce travail se fait dans le respect de chacun et de tous.

 

DÉROULEMENT

  • En séance individuelles à Grenoble :

    1/ Élaboration de son psycho-géno-sociogramme (arbre familial amélioré)

    2/ Identifier les intrications familiales invalidantes :
    – Travail autour des prénoms, noms, rang de naissance et dates de conception, naissance, décès, point G et point V.
    – Les 27 mois autour de la naissance (le projet sens)
    – La triade familiale
    – Les transmissions familiales (croyances, mémoires, non dits, mémoire de défunt, souffrances…)
    – La ou les personnes avec lesquels nous sommes en devoir de réparation ou fidélité

    3/ Prise de conscience, compréhension puis dénouer ses liens pour retrouver sa place dans le clan et sa liberté individuelle.

Partagez si vous aimez !-)Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on Tumblr0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0Email this to someonePrint this page